Métropolisation

Scalen participe à la construction métropolitaine du Sillon Lorrain. Scalen contribue à la définition des coopérations entre les quatre agglomérations qui structurent le Sillon Lorrain. Elle est un lieu d’étude, de réflexion et d’ingénierie sur la métropolisation : pour accompagner les élus, nourrir les réflexions et les échanges entre l’ensemble des partenaires du Sillon Lorrain, l’État, la Région, et intégrer les objectifs et les enjeux dans les documents de programmation.

L’économie de l’innovation dans l’aire urbaine de Nancy et le Sillon Lorrain

L’innovation constitue un atout important pour la création et le maintien d’emplois sur le territoire : elle permet de soutenir la concurrence et de conquérir de nouveaux marchés. Compte tenu de ces enjeux, Scalen a entrepris de mesurer l’innovation sur l’aire urbaine de Nancy et le Sillon Lorrain, et de dresser un état des lieux de l’économie locale de l’innovation en diversifiant les approches.

Pour en savoir +

Consultez les études de Scalen

Quelles complémentarités économiques au sein du Sillon Lorrain ?

Afin de comprendre les interactions économiques possibles entre les pôles métropolitains du Sillon Lorrain (Nancy-Metz, Nancy-Epinal, Metz-Thionville), l’Aduan a mené une réflexion sur les corrélations possibles entre chaque entité depuis le point de vue de la demande et de la production de produits.

Le numérique : une dynamique métropolitaine dont le Sillon Lorrain pourrait profiter

À l’heure où les technologies numériques sont synonymes d’innovation, d’emplois qualifiés et donc de valeur ajoutée pour les territoires métropolitains, chacune des zones d’emploi du Sillon Lorrain prise séparément accuse des insuffisances. Mais les services informatiques, qui sont leurs plus gros employeurs, offrent une marge de progression significative.

Les mobilités le long du Sillon Lorrain

Un même bassin d’emploi peut-il exister à l’échelle d’un pôle métropolitain polycentrique, comme le Sillon Lorrain ? Un sujet qui interroge en priorité les déplacements domicile-travail qui ont dessiné des corridors entre pôles urbains, et pas seulement selon une logique centre-périphérie. Ainsi les territoires vécus s’étendent et se complexifient, et la question de la mobilité au sein des pôles métropolitains constituent, plus que jamais, un enjeu important pour l’accès à l’emploi.

 

Scalen anticipe les enjeux transfrontaliers. Elle concourt à mettre en lumière le phénomène métropolitain sur un territoire transfrontalier de 11 millions d’habitants : la Grande Région associant la Lorraine, le Grand-Duché de Luxembourg, deux länder allemands de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat, et la Wallonie (communautés française et germanophone de Belgique). L’Agence s’appuie sur les collaborations permanentes développées avec les deux autres agences lorraines, l’Aguram et l’Agape.

La plate-forme de données inter-agences de Lorraine

Scalen, l’Agape et l’Aguram, ont mis en œuvre une plate-forme de données régionale pour favoriser la collaboration des trois agences d’urbanisme de Lorraine autours de données et de projets communs (typologie des communes, indicateurs interSCoT...). À ce titre, des groupes de travail thématiques ont été constitués : foncier (pilotage Agape), économie (pilotage Scalen), mobilité et entrepôt de données (pilotage Aguram). Lieux d’échanges privilégiés entre les chargés d’études des agences et, à terme, les membres et les partenaires, ils ont pour objectif de favoriser l’accès aux travaux des agences.

Participation aux réflexions de la région métropolitaine polycentrique transfrontalière

Pour ses compétences et son expertise sur la question économique, Scalen a été associée aux réflexions menées dans le cadre de l’élaboration du volet économique du schéma de développement territorial de la Grande Région. Dans le cadre d’une stratégie de développement territorial polycentrique, les domaines d’activités dans lesquels le territoire grand régional dispose déjà d’un tissu d’entreprises et où le potentiel d’innovation s’avère important ont été identifié, comme l’industrie chimique, la finance ou la construction automobile.

Typologie, dynamiques et indicateurs de développement des territoires lorrains pour la Dreal

Les trois agences d’urbanisme de Lorraine ont co-construit une typologie des communes lorraines en 2013. Cette année, et à la demande de la Dreal, l’approche intercommunale (et non plus communale) est privilégiée, en s’appuyant sur l’étude « indicateurs de développement des territoires lorrains ».

Proposition d’indicateurs communs pour le suivi des SCoT

Ayant travaillé chacune à l’établissement d’un SCoT, Scalen, l’Aguram et l’Agape ont proposé à l’État et au Conseil régional des indicateurs de suivi des SCoT approuvés. Les agences ont ainsi réalisé un guide méthodologique et une série d’indicateurs permettant le suivi des SCoT lorrains à partir d’un socle commun construit autour de plusieurs thèmes comme le développement économique, la transition énergétique, les continuités écologiques, la gestion économe de l’espace… Ces indicateurs sont mis à disposition des SCoT afin de les intégrer dans leur stratégie de suivi et d’évaluation de leurs documents.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.