Les Cahiers de l'Aduan n°31
Marché du logement neuf

Après une reprise ponctuelle constatée en 2014, l’année 2015 a été marquée par un ralentissement de l’activité immobilière dans la métropole du Grand Nancy. C’est une évolution inverse à la tendance nationale mais qui s’inscrit dans un contexte lorrain morose.

Avec 743 nouveaux logements, les mises en chantier ont reculé de 22 %. Compte tenu du volume important de logements autorisés au cours des trois dernières années, mais dont la mise en chantier n’est pas encore effective, les promoteurs ont ajusté à la baisse leurs demandes de permis de construire (- 58 % soit 649 logements autorisés).

En revanche, la reprise des ventes amorcée en 2014 se poursuit en 2015, avec 323 logements neufs vendus. Cette hausse des ventes, soutenue par le dispositif Pinel et les politiques locales pour l’accession sociale à la propriété, entraîne une légère diminution du stock de logements à commercialiser. Fin 2015, les délais de commercialisation des logements représentent 12 mois, contre 15 mois un an auparavant.

Dans le bassin de vie nancéien (hors Grand Nancy), la production de logements neufs a augmenté pour la première fois depuis 2010. Avec 185 logements commencés en 2015, le rythme de production demeure toutefois en dessous de la moyenne des dix dernières années et constitue l’un des plus faibles rythmes depuis le milieu des années 1990.

Retour

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.